Nouvelle exposition à SAPA Lausanne

La Fondation SAPA présente sa nouvelle exposition consacrée à Serge Lifar, en collaboration avec la Fondation Serge Lifar dont elle a reçu une importante collection de photographies en 2015.

Danseur, chorégraphe, pédagogue, auteur et ambassadeur de la danse, Serge Lifar est l’un des créateurs du style néoclassique. Personnage emblématique, il a marqué l’histoire de la danse du 20ème siècle et inspiré de nombreux artistes tels que Maurice Béjart.

L’exposition en quatre temps propose de découvrir ses rôles dans « Icare » puis dans « Giselle », les positions propres à sa technique et un coin des raretés où Lifar se dévoile d’une manière inédite. La Fondation SAPA est heureuse de rendre hommage à ce grand artiste qui a vécu les dernières années de sa vie à Lausanne et y laissé une partie de ses archives, donc de son héritage artistique.

L’exposition se tiendra jusqu’au 31 décembre 2021. L’entrée est libre et gratuite. Possibilité de réserver des visites guidées pour des groupes.


Informations pratiques

Lieu: SAPA Lausanne. Avenue Villamont 4, 1005 Lausanne
Date: 14 mai 2020 au 31 décembre 2021
Horaires: du mardi au jeudi, de 10h à 16h
En savoir plus: Entrée libre. Visite guidée sur demande.
Contact: celine.boesch@sapa.swiss

 

Valentina Kozlova international ballet competition 2020

Valentina Kozlova Dance Foundation et la Fondation Serge Lifar sont heureux d’annoncer :

Suite en Blanc, choreographiée par Serge Lifar, faisait partie des rôles au répertoire de la catégorie Senior of the Senior du VKIBC 2019 à New York et sera à nouveau au répertoire du  VKIBC 2020. Charles Jude, Etoile de l’Opéra de Paris, fera partie du jury.

Conférence dansée sur Serge Lifar

Conférence dansée sur Serge Lifar par Charles Jude avec les danseurs Claire Teisseyre et Benjamin Kuefler
à l’Alliance Française à Bangkok, les 11 et 14 décembre 2019.

Variation au Gala du Palais Garnier – 20 septembre 2019

20 septembre 2019 à 19h30

Cette édition du Gala d’ouverture réunit les Danseurs Étoiles et l’Orchestre de l’Opéra national de Paris pour une représentation exceptionnelle. Pas de deux et extraits des grands ballets du répertoire chorégraphique sont ainsi présentés à l’occasion de cette soirée unique qui inaugure la nouvelle saison.

VARIATIONS

Musique : Franz Schuber

Chorégraphie : Serge Lifar

Costumes : CHANEL

Distribution :

Première variation :Valentine Colasante

Deuxième variation :Hannah O’Neill

Troisième variation :Sae Eun Park

Quatrième variation :Émilie Cozette

Cinquième variation :Dorothée Gilbert

Sixième variation :Léonore Baulac

Habiller l’Opéra de Paris pour son anniversaire

A Moulins au Centre national du costume de scène
Du 25 mai au 3 novembre 2019 Exposition « Habiller l’Opéra. Costumes et ateliers de l’Opéra de Paris ».

Du costume « historique » à la transposition intemporelle

La richesse des costumes exposés ne se limite pas à quelques dentelles et rubans, ils témoignent surtout de la diversité esthétique durant plus de deux siècles et de l’organisation même de l’institution. Ainsi, du temps du « répertoire » où les productions étaient données sur une durée très longue et où le principe du dessinateur de costumes unique et officiel était d’usage, les costumes ont été utilisés pendant près d’un siècle de la deuxième moitié du XIXe jusque dans les années 1960. S’enchaîne ensuite le renouvellement esthétique de Jacques Rouché, trois productions légendaires mises en scène par Maurice Lehmann (Obéron, La Flûte enchantée et Les Indes galantes), l’arlequinade des ballets vus par , la symbiose visuelle des artistes via le triomphe de Carmen dans les années 60 puis le sacre des metteurs en scène (et donc des costumes) durant l’ère Liebermann.